Le service volontaire Weltwärts

Le Programme

Je vais accomplir mon année au Togo à travers le programme « Weltwärts ». Le Ministère Fédérale allemand pour la coopération économique et le développement a implémenté ce service volontaire. Signifiant « en direction du monde », le programme permet aux jeunes de 18 à 28 ans une meilleure compréhension de thèmes concernant la politique de développement et améliore la communication et coopération interculturelle ainsi que de diverses connaissances de langue. L’apprentissage se situe ici au premier plan du service volontaire et non une « aide » faussement supposée au développement dans les lieux d’activité.


Je veux apprendre plus sur le Togo et ses habitants, us et coutumes. Je ne veux pas faire valoir mon mode de vie ou mes convictions. Je veux apprendre plus sur les visions et points de vue des togolais tout en ajoutant mon expérience. Je ne veux pas passer un an en Afrique de l’Ouest avec une vision du monde complète et achevée.


Le soutien et la coopération que je propose au Togo ne doit tout de même pas disparaître au dernier plan. Mon lieu d’activité, dans ce cas le lycée de Zomayi à Kpalimé, est censé profiter de ma présence. Mon travail ne doit alors pas remplacer mais compléter les places de travail. Je suis pourtant conscient de la critique qui est exprimée parfois à l’égard de ce service. Je ne suis pas un prof de math qui a fini ses études et je ne peux pas garantir que mon activité a des effets durables ou que l’argent aurait pu être utilisé d’une meilleure façon.


Je suis cependant apte à apprendre sur le Togo et contribuer un peu à l’amélioration des relations multilatérales. Les approches multilatérales au niveau étatique sont utiles. Les approches au niveau personnelle encore plus. En écrivant et publiant des articles sur ce site d’internet j’essaye de transmettre ces idées en Allemagne et de rendre mon travail plus visible. 

Les organisations

Pendant toute l’année au Togo je vais être soutenu et encadré par l’Internationale Jugendgemeinschaftsdienste e.V. (ijgd – ijgd.de) en Allemagne et l’Association togolaise des volontaires au travail (Astovot – astovot.org) au Togo.


Ijgd a été créée en 1949 à l’issu d’une initiative pour une nouvelle société démocratique allemande par des étudiants et des enseignants de la ville de Hanovre. Aujourd’hui, ijgd propose l’an volontaire social et l’an volontaire écologique en Allemagne, le service volontaire européen ainsi que l’échange Sud-Nord du programme Weltwärts (des Togolais viennent par exemple pour un an en Allemagne). Ijgd est indépendante des partis politique et de l’église.


Astovot a été créée en 1957 par des missionnaires de l’église protestante et coordonne des services volontaires à long, moyen et court terme ainsi que des camps chantier pour des jeunes togolais et étrangers. Se protégeant contre le régime dictatoriale de l’ancien président Gnassingbé Eyadéma en ajoutant à Astovot un « c » en 1964 pour souligner le caractère apolitique (signifiant « chrétien » - Astovoct), l’association retourne à son ancien nom dans les années 2000 avec la démocratisation du pays. L’association a comme but principal la protection de l’environnement, la promotion de l’éducation et de la culture de même que l’échange interculturel pour améliorer la compréhension mutuelle.